Architecture, Ressources, conseils et astuces

Conseils pour les matériaux de maquette #1

Voici un petit article d’introduction aux maquettes d’architecture (principalement destiné aux tous nouveaux étudiants en archi, mais ça vaut aussi pour toute personne souhaitant commencer à construire des maquettes !). Dans ce premier article sur le sujet, nous aborderons uniquement les principaux types de cartons pour faire des maquettes de base, disons…

Où acheter son carton ?

Les cartons de maquette peuvent être trouvés dans des magasins de beaux arts, mais aussi dans certaines papeteries ou autres magasins spécialisés. La chaîne Rougié&Plé Graphigro qui est présente dans toute la France en vend par exemple (je ne dis pas ça pour leur faire de la pub mais simplement pour aider si vous ne savez pas vers où chercher). A Paris, Léz’art en vend aussi, on peut également en trouver dans certains Truffaut… Ce qui va changer d’une enseigne à une autre, ce sont les prix mais aussi le choix.

Edit 2020 : pour acheter votre matériel, vous pouvez désormais consulter la carte des bonnes adresses pour étudiants en architecture.

Les critères à prendre en compte dans le choix des matériaux

  • Le budget
  • L’aspect esthétique recherché
  • La maniabilité
  • L’épaisseur

Les cartons

Carton gris

+ : pas trop cher

– : affreux à couper, surtout à partir d’une épaisseur de 3mm. Et souvent un rendu peu esthétique. Affreux pour couper des courbes

On l’utilise souvent pour les maquettes de site (avec éventuellement des courbes de niveau) en raison de son prix bon marché. Ou pour des maquettes d’étude. On peut l’utiliser aussi pour tous types de maquettes dont maquettes de rendus mais dans ce cas, faire en sorte d’avoir un bon cutter pour que le rendu ne soit pas trop dégueu.

Carton bois

+ : pas trop cher, assez beau, plus facile à couper que le carton gris

– : peut s’effriter, a une couleur tirant sur le jaune qui est susceptible d’accumuler les traces de crayon

Un carton qu’on peut utiliser un peu pour tout.

Carton kraft

+ : pas cher, peut donner de très belles choses, facile à couper

– : peut être considéré comme rustique, à utiliser de préférence de manière mixte avec d’autres cartons, la cote a un motif de zigzag qui ne fait pas hyper pro

On l’utilise souvent pour des maquettes d’études, ou pour exprimer un petit projet en bois par exemple…

Carton plume

+ : le plus beau carton blanc, possibilité de faire des maquettes hyper pro et cleans. Très facile à couper, quelque soit l’épaisseur ! Et possibilité de faire des cylindres avec !! Ainsi que de creuser dedans !

– : CHER. TRES CHER. Dur de couper des courbes.

Un très beau carton pour les rendus. Ne faites pas l’erreur d’en acheter pour des maquettes d’étude. On peut réaliser des angles parfaits avec ce carton. J’expliquerais dans un prochain article comme faire ces fameux angles.

Carton mousse

+ : alternative moins onéreuse au carton plume !

– : moins beau que le carton plume, la mousse peut se casser ou s’éroder si le cutter n’est pas assez tranchant.

Peut être utilisé dans les mêmes circonstances que le carton plume, donner le même genre de choses (cylindre, creusement, angles parfaits etc) néanmoins il est plus difficile à manier pour atteindre un même rendu. Le crayon y accroche plus facilement que le carton plume, également.

Je m’arrête là pour les cartons, pour l’instant, la suite viendra dans un prochain article !

En attendant que je fasse mes propres articles sur le sujet, voici quelques liens de conseils pour les maquettes :

Trucs et astuces pour créer des modèles architecturaux

https://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212138900/Page-14-15_Coderch.pdf

http://www4.ac-nancy-metz.fr/echanges-pedagogiques-btp/?q=node/189

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu | Menu | Boutons d'accès